loader image
2 juillet 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

“Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit.”

Confucius

“Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.”

Confucius

Une société chinoise va co-développer un important projet avec le Congo-Brazaville

Ce mardi 9 novembre 2021, au cours d’une séance plénière, l’Assemblée Nationale Congolaise a adopté un projet de loi portant approbation de la convention d’exploitation entre le gouvernement Congolais et une société chinoise pour la mise en place d’un gisement de potasse dans le sud du pays, précisément à Kouilou.

Le projet de loi, adopté de façon unanime par tous les députés concerne un gisement de potasse dans la localité de  Mboukoumassi, dans le département de Kouilou. Selon les informations reçues, le projet sera financé à hauteur de 192 millions de Fcfa.

Les deux parties financeront le projet selon nos sources. Ainsi le gouvernement Congolais participera à hauteur de 110 millions de fcfa et la société chinoise versera le montant de 82 millions de Fcfa en vue de renforcer les capacités techniques du personnel.

A travers ce projet, le gouvernement congolais et la société chinoise entendent former les agents qui y évolueront, spécifier les droits et obligations des deux parties dans la réalisation des opérations minières et déterminer les engagements de la société chinoise dans l’exécution de son programme d’activités. 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.