loader image
7 juillet 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

“Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit.”

Confucius

“Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.”

Confucius

Une ambassadrice de la médecine traditionnelle chinoise fait parler d’elle dans la sous-région Ouest africaine

Awa Ly Fall, ambassadrice de la médecine chinoise au Sénégal, formée à Nankin, Capitale de la province du Jiangsu, à l’est de la Chine, soigne les populations sénégalaises grâce à sa culture de la médecine traditionnelle chinoise.

Installée dans le village de Ngor, banlieue de Dakar, la jeune trentenaire fait jaser plus d’un par ses exploits. A l’entrée de son cabinet, les étiquettes calligraphiées signalent le « Dang gui shao yao san », un cocktail de plantes utilisé dans des traitements gynécologiques, le « Yu ping feng san » apaisant les allergies respiratoires, le « Gui pi wan » tonifiant la rate, ou le « Ban xia hou po » prescrit contre les dépressions. 

Les bien faits de la médecine traditionnelle chinoise qu’elle met en application l’on poussés jusqu’au delà des frontières de sa terre natale. Elle a récemment été invitée à Abidjan, capitale Ivoirienne où elle mis en relief son savoir-faire. Interrogée par nos confrères du quotidien parisien, Le Monde, celle-ci a indiqué qu’elle est ” l’ambassadrice de la médecine traditionnelle au Sénégal ».

Avec sa grande culture du Soft Power chinois ( médecine traditionnelle chinoise), la sinophile Awa Ly Fall fait partie des élites africaines phagocytées par la culture chinoise. Ayant ouvert son cabinet en 2020, la jeune dame compte aujourd’hui des dizaines de clients par jour. Interviewée sur ses ambitions de transmettre son savoir-faire, celle-ci a répondu en affirmant ceci : “ je propage la culture chinoise dans la population“.

Selon ses dires, elle peut recevoir par jour des patients qui ont visité plusieurs hôpitaux en vain. Son cabinet traite les maladies comme les sciatiques, des lombalgies, de l’arthrose, des insomnies, la dépression, des difficultés gynécologiques etc… A l’en croire, elle leur propose des soins à base d’acuponcture, de moxibustion (application de chaleur sur des zones de la peau), de ventouses et, bien sûr, de plantes médicales. Comme cette jeune sénégalaise, il existe des multitudes de jeunes africains formés en Chine qui distillent la culture chinoise à travers le monde en toute fierté.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.