loader image
26 juin 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

“Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit.”

Confucius

“Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.”

Confucius

Ouïghours : les autorités chinoises promettent des mesures après les nouvelles sanctions américaines

Le dimanche 11 juillet 2021, la Chine a répondu aux nouvelles mesures de sanctions américaines visant des entreprises Chinoises. 23 entreprises complémentaires viennent s’ajouter à la liste noire de commerce en Amérique. Les américains accusent ces entreprises de participer à une répression contre l’ethnie musulmane des Ouïghours.

Le vendredi 9 juillet passé, l’administration américaine avait annoncé la mise sur liste noire de 23 entreprises chinoises. Cette décision qui intervient dans un contexte de fortes tensions bilatérales autour du commerce, de Taïwan et aussi de technologies, n’a visiblement pas été du goût de l’administration Chinoise.

Selon nos sources, parmi les entreprises ciblées, quatorze d’entre elles ont été mises sur liste noire pour des supposées violations des droits de l’homme dans la région du Xinjiang (nord-ouest). L’administration américaine accuse les autorités chinoises de mener des repressions contre les Ouïghours, les Kazakhs et les membres d’autres groupes minoritaires musulmans dans cette zone du pays.

D’autres entreprises ont été par contre ciblées pour leur engagement pour la modernisation de l’armée chinoise. Pour l’administration chinoise, les Etats-Unis utilisent des prétextes fallacieux pour opérer une pression infondée contre ces entreprises chinoises. « Au mépris des faits, les États-Unis utilisent une fois de plus l’excuse des droits de l’homme pour lancer une répression injustifiée contre les entreprises chinoises », a déclaré le porte-parole chinois du ministère du commerce.

Les entreprises chinoises auraient aussi été ciblées pour réduire l’exportation, la réexportation et le transfert d’articles à des entités soupçonnées d’être impliquées dans des activités contraires à la sécurité nationale ou aux intérêts des États-Unis. Les américains accusent la Chine de réprimer les Ouïghours. Pékin a démenti fermement ces accusations jugées “infondées”.

Les américains avaient déjà interdit l’importation de matériaux pour panneaux solaires fabriqués par une société chinoise le 24 juin dernier.  Plusieurs produits capillaires, de coton, de pièces informatiques ou de textile fabriqués par des entreprises du Xinjiang avaient été bloqués par les américains. Visiblement ce bras de fer entamé par les américains se durcit au fil des jours. Les uns et les autres attendent certainement la riposte de l’administration chinoise.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *