loader image
26 juin 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

“Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit.”

Confucius

“Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.”

Confucius

Origines du Covid-19 : l’OMS persiste et entend renvoyer une délégation d’experts en Chine pour de nouvelles enquêtes

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) n’est pas sur le point d’abandonner ses enquêtes sur les origines du SARS-Cov-2  (Covid-19. L’organisation internationale veut coûte que coûte savoir l’origine cette maladie qui a couté la vie à des millions de personnes sur le globe. Dans sa démarche, l’organisation est actuellement en train de constituer une équipe d’experts avec pour destination la Chine afin de mener des enquêtes approfondies.

Alors que la Chine pointe du doigt la fondation militaire Fort Detrick (Etats-Unis) d’être à l’origine de la propagation de la pandémie de Covid-19, l’OMS, elle, s’obstine à mener des enquêtes en Chine en dépit des nombreuses réfutations des autorités chinoises. Selon le journal américaine, The Wall Street Journal, l’OMS renverra une nouvelle équipe de 20 experts internationaux qui seront chargés de déterminer l’origine du SARS-Cov-2 en chine.

L’organisation mondiale de la santé avait déjà envoyer une première équipe fin 2020 en vue de mener des enquêtes sur cette même affaire. Mais à leur retour, les experts ont mentionné dans leur rapport n’avoir pas trouvé d’éléments pertinents pouvant déterminer les origines de la pandémie. Une nouvelle équipe est sur le point se rendre en Chine alors qu’en août dernier, les autorités chinoises ont dit ne plus recevoir sur le sol chinois des enquêteurs mandatés par l’OMS.

Selon un rapport conjoint établi par la Chine et l’OMS, le virus proviendrait du passage du coronavirus de la chauve-souris à l’homme via un animal intermédiaire. Cette approche était selon des experts la plus probable.

Ces dernières semaines, l’OMS a accentué la pression en invitant tous les pays à publier un rapport sur la pandémie. Mais la Chine a refusé une fois de plus cette demande de l’OMS. Dans l’une de ses sorties médiatiques, Ma Zhaoxu, vice-ministre des Affaires étrangères, a indiqué que la Chine soutiendrait une enquête basée sur approche scientifique et non politique. « Nous sommes opposés à la politisation de la recherche des origines », a-t-il déclaré.

Poursuivant, Ma Zhaoxu a refusé une enquête plus poussée de l’OMS en Chine.  « Les conclusions et recommandations du rapport conjoint ont été reconnues par la communauté internationale et la communauté scientifique », a-t-il souligné. Pour lui, les enquêtes souhaitées par l’OMS doivent être basées sur les rapports préétablis.

Notons qu’au moment où nous écrivons les colonnes de cet article, la pandémie de coronavirus a entrainé la mort de 4,55 millions de personnes à travers le monde. Et 219 millions de personnes sont aujourd’hui infectées par le virus. Malgré les nombreux vaccins distribués à travers le monde, le virus continue de sévir.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *