loader image
29 juin 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

“Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit.”

Confucius

“Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.”

Confucius

L’ambassade de Chine en Namibie débute la vaccination de ses ressortissants avec un vaccin chinois

À partir de mercredi, les ambassades chinoises dans au moins 50 pays ont publié des avis et ont commencé à aider les citoyens chinois à l’étranger à se faire vacciner dès que possible avec des vaccins contre le COVID-19 chinois ou étrangers, après que la Chine a annoncé début mars le lancement de son programme « Spring Prout Vaccine » visant à aider à et assurer la vaccination des citoyens chinois à l’étranger.

Le programme a jusqu’à présent réalisé des progrès majeurs en Namibie, car environ 1800 citoyens chinois employés dans des entreprises financées par la Chine, mais aussi des compatriotes de Hong Kong et de Taïwan dans le pays avaient reçu leur première dose mercredi, a appris le Global Times de l’ambassade de Chine en Namibie. Aucun effet indésirable n’a été rapporté.

Le programme est comme un « gilet pare-balles » qui pourrait anéantir l’angoisse des ressortissants chinois face à la pandémie, a déclaré l’ambassadeur de Chine en Namibie Zhang Yiming.

La Namibie fait partie du premier groupe de pays à avoir reçu des vaccins chinois contre le COVID-19 et est le premier à les avoir mis en service, le 19 mars.

« Il était assez difficile pour les vaccins fabriqués en Chine d’entrer dans le pays depuis que la Namibie a adopté des normes internationales en matière de surveillance des médicaments. Et les vaccins fabriqués en Chine n’ont pas été approuvés par l’OMS pour une utilisation d’urgence », a indiqué Liu Mingzhe, conseiller économique et commercial à l’ambassade de Chine en Namibie.

Cependant, l’ambassadeur Zhang a joué un rôle indispensable en luttant pour obtenir l’approbation de l’utilisation d’urgence du vaccin chinois dans le pays, a ajouté M. Liu.

« L’arrivée des vaccins chinois peut être considérée comme une étape importante pour la Namibie dans la lutte contre la pandémie, et notre peuple s’en souviendra toujours », a affirmé le vice-Premier ministre et ministre namibien des Relations internationales Netumbo Nandi-Ndaitwah.

Le programme « Spring Prout Vaccine » a été lancé le 26 mars en Namibie, ce qui a fait du pays le premier d’Afrique australe à mettre en œuvre un programme de vaccination.

Le programme s’est également développé de façon continue depuis son lancement en mars. Outre l’ambassade de Chine au Liban qui a publié cet avis mercredi, d’autres pays ayant publié l’avis comprennent désormais l’Irlande, la Croatie, l’Espagne, l’Égypte, l’Allemagne, le Zimbabwe, le Sri Lanka, le Soudan, les Maldives, l’Angola et le Congo, entre autres.

Dans l’avis émis par l’ambassade de Chine au Liban, les citoyens chinois du pays qui sont en possession à la fois d’un passeport chinois et d’un permis de séjour pourront s’inscrire pour recevoir le vaccin chinois Sinopharm, avec deux doses pour chaque citoyen de plus 18 ans. La date limite d’inscription est le 13 avril.

Selon le rapport publié vendredi sur le compte WeChat du ministère chinois des Affaires étrangères, plus de 200 000 citoyens chinois à l’étranger ont reçu le vaccin contre le COVID-19 depuis que le gouvernement chinois a annoncé son programme de vaccination « Spring Prout » le 7 mars.

Les ambassades chinoises dans divers pays s’efforcent de fournir des vaccins contre le COVID-19 fabriqués en Chine aux ressortissants chinois à l’étranger depuis mars.

Cependant, selon plusieurs avis d’ambassades chinoises dans des pays comme l’Allemagne, la Croatie et l’Irlande, les citoyens chinois de certains pays européens n’ont pas été en mesure de recevoir le vaccin chinois contre le COVID-19, car il n’a toujours pas obtenu l’approbation de l’Agence européenne des médicaments pour être utilisé.

Selon les avis, les ambassades ont veillé à ce que les ressortissants chinois soient inclus dans les systèmes de vaccination locaux dans les pays d’accueil.

Dans certains pays qui n’ont pas participé à la mise en œuvre du programme de vaccination chinois ou qui n’ont pas approuvé l’utilisation d’un vaccin fabriqué en Chine, comme le Royaume-Uni et les États-Unis, les ressortissants chinois (et étrangers en général) sont bien entendu inclus dans les campagnes nationales de vaccination de ces pays.

Selon le ministère chinois des Affaires étrangères, plus de 60 pays avaient inclus des ressortissants chinois dans leurs campagne de vaccination le 11 mars, avec ou sans l’avis des ambassades sur le programme de vaccination « Spring Sprout ».

Un étudiant chinois surnommé Yang qui étudie à l’Université d’État de Moscou, en Russie, a déclaré au Global Times qu’il avait reçu deux doses du vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus le soir du Nouvel An lunaire, car il « supposait que cela pourrait prendre un certain temps avant que les vaccins contre le COVID-19 fabriqués en Chine soient approuvés en Russie ».

« J’ai eu de graves effets secondaires le lendemain de ma première injection », a-t-il ajouté, « mais je me sens beaucoup plus en sécurité après avoir terminé la vaccination. »

Partager

3 réflexions sur “L’ambassade de Chine en Namibie débute la vaccination de ses ressortissants avec un vaccin chinois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *