loader image
29 novembre 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

La RDC ambitionne exporter des matières agricoles vers la Chine et d’autres pays du monde

Le secteur agricole se porte bien dans le pays de Felix Tchisekedi. La République Démocratique du Congo a l’ambition de multiplier davantage les revenus du secteur agricole du pays. Dans l’optique de rendre son économie plus dynamique le gouvernement veut diversifier les rentes et permettre au pays de bénéficier de ses relations internationales. Pour ce faire, le gouvernement entend conclure des accords commerciaux avec la Chine, les européens, les américains et quelques pays Africains.

Le gouvernement Felix Tchisekedi, relativement aux fortes dépenses effectuées pour les importations des produits agricoles, veut orienter sa politique autrement. Faisant le point des dépenses en important les produits agricoles vers la RDC, le ministre du commerce extérieur Jean-Lucien Bussa, a fait savoir que :  “plus de 1,5 milliard de dollars américains sont dépensés dans les importations des produits alimentaires” et “le pays importe annuellement pour près de 500 millions de dollars de produits pharmaceutiques“. Cette information été rendue publique lors d’un point de presse devant le personnel du ministère du commerce, ce lundi 23 août 2021.

Le taux d’importation des produits agricoles dans le pays est plus élevé que celui des exportations. Faisant une estimation des chiffres relatifs aux importations, le ministre Jean-Lucien Bussa a indiqué que “l’importation omniprésente inonde à des degrés divers le marché congolais, en produits manufacturés (70%) et en produits vivriers de grande consommation (25%)“. Et relativement à ces données, pour le gouvernement, il urge de passer des accords avec les grandes puissances afin d’accroitre le taux d’exportation.

“Pour intervertir et augmenter la part des exportations des produits agricoles comme le café, le cacao, le maïs, le manioc…, le gouvernement congolais a décidé de renforcer “les connexions aux circuits commerciaux régionaux et internationaux”, a déclaré le ministre Bussa. Les premiers pays dans le viseur de la RDC sont entre autres : la Chine, la  Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), les États-Unis, le marché européen, dans le cadre des accords Afrique Caraïbes Pacifique-Union européenne (ACP-UE).

Les différents atouts qui génèrent de nombreux revenus à des investisseurs nationaux comme internationaux dans le pays, ont poussé Mike Tambwe Lubemba, directeur général de l’Agence nationale de la promotion des exportations (Anapex), à affirmer que “la RDC se présente comme un marché annexe au sein duquel les opérateurs économiques des pays limitrophes écoulent leurs produits“.

L’économie actuelle du pays repose sur le commerce des produits énergétiques, à savoir le Pétrole et le gaz naturel qui représentent à eux seuls 96% des produits d’exportations.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *