loader image
27 juin 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

“Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit.”

Confucius

“Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.”

Confucius

La Chine, un géant qui vole au secours des pays pauvres africains

La Chine reste et demeure le premier partenaire économique de l’Afrique. Les données de plusieurs rapports officiels l’on démontré ces dernières années. Malgré les difficultés rencontrées dans ce périple inachevé, le pays de Xi Jinping reste droit dans ses bottes et donne le meilleur de lui-même afin de parvenir à l’instauration d’un monde plus juste où règnent la concorde et le vivre ensemble. Le pays manifeste son soutien aux pays africains à travers des investissements économiques, des formations qualifiantes et son apport considérable dans la lutte contre la pandémie mortifère actuelle.

Comme bon nombre d’analystes économiques l’on démontré, la Chine fournit de nombreux efforts pour le redressement économique, social et culturel des pays africains. Au plan économique, les données parlent d’elles-mêmes. Récemment, le 25 septembre dernier, dans un rapport rendu public, il est mentionné que les investissements de la Chine en Afrique connaissent une hausse. Ces investissements, selon le rapport sur les relations économiques et commerciales Chine-Afrique (2021) ont connu une hausse évaluée à 2,96 milliards de dollars en 2020, soit une hausse annuelle de 9,5%. Et ces investissements qui croissent davantage comprennent 2,66 milliards de dollars d’investissements directs.

En Afrique, de nombreux dirigeants et hauts responsables administratifs saluent jour et nuit l’engagement de la Chine au côté de l’Afrique. Les investissements qui sont parfois axés sur les secteurs clés comme l’agriculture, les infrastructures routières et bien d’autres génèrent des revenus considérables pouvant favoriser le développement économique des pays africains.

Le 30 septembre passé, l’entreprise West China Cement a signé un accord avec de 800 millions de dollars américains avec le gouvernement Mozambicain pour la construction d’une cimenterie, d’une centrale de production d’énergie thermique et de deux usines de verre. Un investissement qui créera certainement des emplois et par la suite des entrées économiques assez satisfaisantes. En Côte d’Ivoire, avec le gouvernement, la Chine investie dans de nombreux projets dont celui de la construction de stockage de produits agricoles comme le Cacao. C’est aussi le cas pour l’Ethiopie où une usine de production de masques construite par la Chine génère plus de 110 millions de dollars américains au pays. Les exemples sont légions et pertinent dans la mesure où les investissements impacts le quotidien des communautés.

En ce qui concerne le plan social, la Chine s’organise avec les pays africains pour la formation des cadres dans le secteur éducatif, des nouvelles technologies de l’information, du digital et bien d’autres domaines en vue de pérenniser les savoirs et ensuite les mettre en évidence. Des experts chinois sont constamment envoyés en Afrique ces formations, panels et ateliers.

Le volet sanitaire semble constituer un pan assez import pour la chine dans les pays Africains. Bien avant la crise sanitaire, la Chine a toujours œuvré pour que les africains aient accès aux soins comme tout autres citoyens du monde. cette s’est accentuée depuis l’avènement de la pandémie du coronavirus. L’on assiste depuis l’an dernier à des convois de vaccins vers l’Afrique. De nombreux accords sont signés pour la construction de centres de santé, des vaccins ne cessent de converger vers les pays Africains. Les dons en vaccins sont désormais chiffrés en million.

Dans l’une de ses sorties, le Président de la Chine, Xi Jinping a affirmé que la Chine s’évertue à tout mettre en œuvre pour l’avènement d’un monde unitaire. Par le biais du ministre des affaires Etrangères de la Chine, Wang Yi, le pays a maintes fois réitéré son soutien indéfectible aux pays africains.

Cependant, ces investissements chinois en Afrique sont vus d’un mauvais œil par certains critiques et analystes. Dans un article de Jeune Afrique, mis à jour ce jeudi 7 octobre, l’on indique que ces nombreux investissements opérés dans les pays africains visent à faire main basse sur les ressources naturelles du continent Africain. Car selon le site, ces investissements engendrent des dettes qui seront plus tard insupportables. “La Chine, dont l’un des principaux axes stratégiques est la sécurisation des ressources naturelles que l’insatiable « usine du monde » dévore à un rythme effréné, a multiplié le recours aux Ressources Based Loans (RBLs)”, indique l’article.

Cette assertion clair-obscur de l’hebdomadaire panafricain JeuneAfrique laissera certainement libre cours au commun des mortels de faire un jugement singulier sur ce sujet crucial.

Photo : Financial Afrik

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *