loader image
28 juin 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

“Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit.”

Confucius

“Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.”

Confucius

Coopération économique sino-africaine : comment la Chine participe au développement de l’Afrique (Rapport)

La chine et l’Afrique sont des partenaires économiques depuis belle lurette. Et la bonne relation qui existe entre le pays de Xi Jinping et l’Afrique semble prendre de l’envol au fil des jours. Dans le rapport « Les entreprises chinoises investissent en Afrique » récemment publié par la chambre de commerce sino-africaine a montré que depuis 2000, la Chine est très implantée en Afrique.

Les rapports indiquent que les entreprises chinoises ont réussi à s’implanter et avoir une certaine maitrise du marché africain grâce au forum de coopération sino-africain. Grâce à cette bonne coopération, la Chine est devenue le premier partenaire économique de l’Afrique. Selon nos sources, au cours de la conférence de presse présentant le rapport « Les entreprises chinoises investissent en Afrique », une kyrielle de responsables et hommes d’affaires africains ont demandé aux investisseurs chinois d’investir abondamment en Afrique. Ces investissements, disent-ils, doivent être sur un long terme.

Les raisons de cette volonté manifeste sont entre autres :

1- l’accroissement du volume des investissements des entreprises chinoises en Afrique ces 20 dernières années. Le volume des échanges entre la Chine et l’Afrique a été multiplié par 20 et les investissements directs de la Chine en Afrique ont été multipliés par 100. Fin 2020, les investissements des entreprises chinoises en Afrique ont atteint 47,35 milliards de dollars.

Malgré les affres de la covid-19, les investisseurs chinois n’entendent pas faiblir, bien au contraire, ceux-ci accentuent les investissements et accentuent les actions de renforcement de capacités en vue de marquer de leur empreinte le marché Africain.

2- Selon le rapport, les entreprises chinoises ont contribué largement à l’industrialisation du continent et à l’amélioration des moyens de subsistance des populations, et sont devenues l’une des forces motrices du développement économique inclusif de l’Afrique.

Pour Wu Peng, directeur du département Afrique du ministère chinois des Affaires étrangères, « les investissements de la Chine en Afrique ont réalisé un saut qualitatif. Nous constatons que les entreprises chinoises ont créé un certain nombre de projets phares de haute qualité, ce qui a favorisé le développement des marchés émergents en Afrique ». Teshome Toga, ambassadeur d’Ethiopie en Chine, s’est pour sa part félicité pour l’accroissement des investissements chinois en Afrique.

3- Aussi, les investissements des entreprises chinoises en Afrique ont non seulement favorisé le propre développement économique de la Chine, mais ont également fourni un soutien financier et technique aux pays africains pour les aider à transformer des ressources avantageuses en compétitivité sur le marché. Ce qui fait dire à Lin Yifu, président honoraire de l’Institut national de recherche pour le développement de la Peking University, que “la coopération en matière d’investissement entre la Chine et l’Afrique est mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant”.

Certains hauts cadres africains et Jeffrey Sachs, directeur du Centre pour le développement durable de l’Université de Columbia, estiment pour leur part que “les investissements et la technologie de la Chine en matière de lutte contre la pauvreté peuvent inspirer le développement futur de l’Afrique”.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *