loader image
26 juin 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

“Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit.”

Confucius

“Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.”

Confucius

Chine : 43 applications chinoises houspillées pour transfert illégal de données

43 applications chinoises auraient enfreint les règles de transferts de données en Chine. Les tenants de ces applications ont été réprimandées par les autorités compétentes du pays. C’est le ministère de l’industrie et des technologies de l’information (MIIT) qui a révélé cette au grand public. Ces applications sont accusées d’avoir transféré illégalement les répertoires et les positions de certains de leurs clients.

Parmi les 43 applications accusées par le ministère de la communication l’on note la présence de l’application WeChat, le service de streaming iQiyi et la plateforme de lecture électronique Alibaba. Récemment, la société Alibaba a été contrainte à payer une amende de  2,3 milliards d’euros  dans une affaire de pratiques anticoncurrentielles. La société Tencent, spécialisée dans les services internet et mobiles ainsi que la publicité en ligne, propriétaire de WeChat a été aussi dans le viseur des autorités du pays.

Dans son communiqué, le Ministère chinois de l’industrie et des technologies de l’information a donné jusqu’au 25 août prochain, à toutes ces plateformes, pour rectifier ces infractions, au cas échéant, le communiqué indique qu’elles seront toutes sanctionnées conformément aux lois en vigueur.

Notons que depuis 2020, les autorités chinoises multiplient les actions en vue d’assainir le milieu numérique tout en mettant l’accent sur la protection des données des utilisateurs. Pour cela, ordre avait même été donné aux grandes entreprises du numérique de créer une structure dont la mission première sera de veiller sur la confidentialité des données personnelles des utilisateurs.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *