loader image
26 novembre 2022
简体中文 ZH-CN English EN Français FR

L'actualité Sino-Africaine

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe Africain

“Quand on aime il ne fait jamais nuit, l’autre nous donne la lumière”.

Proverbe Africain

“Dieu n’a fait qu’ébaucher l’homme, c’est sur terre que chacun se crée”.

Proverbe Africain

“Les marques du fouet disparaissent, la trace des injuresjamais.”

Proverbe Africain

“C’est en mer agitée qu’on reconnaît la qualité du bois du bateau”.

Proverbe Africain

“L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide”.

Proverbe Africain

“Les voiles des cœurs sont déchirés quand les cœurs se regardent en face”.

Proverbe Africain

“Si le labour se faisait avec la simple vue, n’importe qui moissonnerait”.

Proverbe Africain

“On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils finissent toujours par remonter à la surface“.

Proverbe Africain

“C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres.”

Confucius

 “Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit”. 

Proverbe Africain

 “Quiconque taquine un nid de guêpes doit savoir courir.”. 

Proverbe Africain

20e anniversaire de l’Union Africaine (UA): le message fort d’un haut diplomate Chinois

 L’Union africaine (UA) a célébré ce samedi 9 juillet 2022, le 20e anniversaire du sommet de Durban (Afrique du Sud), qui a abouti à sa création pour prendre le relais de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA, 1963-1999). A cette occasion,  Wu Peng, le directeur général du département des Affaires africaines du ministère chinois des Affaires étrangères, a adressé un message fort aux dirigeants africains.

Ci-joint le discours intégral de Monsieur Wu Peng le directeur général du département des Affaires africaines du ministère chinois des Affaires étrangères.

La coopération Chine-Afrique est pleine d’espoir et d’opportunités pour la réalisation d’une communauté avec un avenir partagé.

Cette année marque le 20e anniversaire de la fondation de l’Union africaine. Au cours des 20 dernières années, l’UA a porté haut la bannière de la recherche de la force par l’unité, a activement exploré une voie de développement adaptée au continent et a conduit à l’élévation continue du statut et de l’influence de l’Afrique au niveau international. Il n’y a pas si longtemps, j’ai posé le pied en Afrique, une terre pleine d’espoir et d’opportunités. Au cours de cette visite, j’ai été personnellement témoin des réalisations fructueuses du développement de l’Afrique et j’ai profondément ressenti les attentes élevées des nouveaux et anciens amis de l’Afrique en matière de coopération sino-africaine. Je suis donc confiant dans les perspectives de développement de l’Afrique et j’ai de grands espoirs dans les larges perspectives de la coopération sino-africaine.

La Chine et l’Afrique, avec leur amitié bilatérale de longue date, ont toujours été une communauté avec un avenir commun. Depuis le lancement du Forum sur la coopération sino-africaine en 2000, cette relation a fait un pas de géant, et la solidarité et la coopération entre les deux parties ont bénéficié de perspectives plus larges, constituant un exemple pour la construction d’une communauté avec un avenir partagé pour l’humanité.

La confiance mutuelle politique entre les deux parties n’a cessé de croître. Depuis 2013, le président Xi Jinping a attaché une grande importance à la croissance des relations Chine-Afrique, en mettant en avant le principe de sincérité, d’amitié et de bonne foi et en poursuivant le plus grand bien et les intérêts communs. Le président Xi a personnellement encouragé la croissance régulière et à long terme des relations. Après l’apparition de la pandémie de COVID-19, le Président Xi a proposé et présidé le Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre le COVID-19 et a tenu 16 appels téléphoniques avec des dirigeants d’Afrique subsaharienne, envoyant un message fort de solidarité et de coopération entre les deux parties. Et, malgré la pandémie, le conseiller d’État et ministre des affaires étrangères Wang Yi a poursuivi la tradition de 32 ans de la diplomatie chinoise selon laquelle les ministres des affaires étrangères chinois font de l’Afrique la destination de leur premier voyage à l’étranger au début d’une nouvelle année. Les échanges étroits de haut niveau entre les deux parties et l’approfondissement de la confiance politique mutuelle ont fourni une garantie solide pour le développement continu des relations sino-africaines.

En apportant un soutien indéfectible au développement de l’Afrique, la Chine a partagé sa propre expérience en matière de développement. Le président Xi a présidé deux fois les sommets du FOCAC et il a assisté à la cérémonie d’ouverture de la huitième conférence ministérielle du FOCAC par liaison vidéo. Au cours de ces réunions, il a dévoilé dix plans de coopération, huit initiatives majeures et neuf projets visant à renforcer la coopération avec l’Afrique. La Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique depuis 13 années consécutives. Pékin a signé des accords de coopération dans le cadre de l’initiative “la Ceinture et la Route” avec 52 pays africains et la Commission de l’Union africaine. Cette coopération a donné lieu à des projets de coopération historiques tels que le centre de conférence de la Commission de l’Union africaine, le chemin de fer Mombasa-Nairobi, le chemin de fer Addis-Abeba-Djibouti, ainsi que des routes, de l’électricité, des communications et des ports qui se sont étendus à tout le continent, ce qui a considérablement renforcé la capacité de l’Afrique à se développer de manière indépendante et durable.

Face aux grandes questions internationales et régionales, les deux parties, avec leurs concepts et positions similaires, se sont toujours soutenues mutuellement et ont conjointement défendu les intérêts communs des pays en développement ainsi que l’équité et la justice internationales. Ce faisant, elles ont fourni une solide énergie positive pour le maintien de la stabilité et du développement mondiaux. La Chine soutient fermement les efforts des pays africains pour jouer un rôle plus important dans les affaires internationales. La Chine collaborera avec les pays africains pour que les pays en développement soient mieux représentés et que leur voix soit mieux entendue sur la scène internationale.

L’amitié traditionnelle entre la Chine et l’Afrique, à la fois amis et compagnons d’armes, s’est forgée dans leur lutte ardue pour l’indépendance et la libération nationales. Cette amitié est indéfectible et durable. Bien que de profonds changements aient lieu dans le système de gouvernance mondiale, la tendance générale à la multipolarisation du monde et à la démocratisation des relations internationales reste inchangée.

L’essor collectif des pays en développement est inarrêtable, et la volonté de la Chine et de l’Afrique de renforcer leur solidarité et leur coopération est plus forte que jamais. La Chine et l’Afrique continueront à surmonter les effets de la pandémie, à promouvoir des échanges concrets à tous les niveaux et dans divers domaines, à approfondir les échanges et la coopération entre la Chine et l’UA, et à renforcer la confiance mutuelle stratégique. Les deux parties doivent forger les plus grands consensus, apporter de plus grandes contributions à la paix et au développement de l’Afrique et permettre aux relations Chine-Afrique de construire une communauté avec un avenir commun pour l’humanité.

Sans paix, il n’y aura pas de développement à proprement parler, et la paix n’est pas durable sans développement. La Chine attache une grande importance à la paix et à la sécurité en Afrique et s’engage à jouer un rôle constructif dans les affaires de paix et de sécurité sur le continent. En janvier, la Chine a présenté les perspectives de paix et de développement dans la Corne de l’Afrique. Pékin a ensuite nommé un envoyé spécial pour les affaires de la Corne de l’Afrique. La conférence Chine-Corne de l’Afrique sur la paix, la bonne gouvernance et le développement s’est récemment tenue avec succès, et la Chine est prête à travailler avec l’Afrique pour mettre en place l’initiative de sécurité globale du président Xi sur le continent. La Chine mettra en œuvre 10 projets de paix et de sécurité pour l’Afrique au cours des trois prochaines années, continuera à fournir une aide militaire à l’UA et aidera l’UA à mener à bien son initiative “Faites taire les armes en Afrique”.

Le fondement des relations solides entre la Chine et l’Afrique repose sur les personnes. La Chine est prête à travailler avec l’Afrique pour promouvoir des échanges amicaux entre les peuples et des échanges et une coopération accrus entre les groupes de réflexion, les médias, les femmes et les jeunes, afin de renforcer les liens et la compréhension mutuelle entre les peuples chinois et africains. Le soutien du public à l’amitié Chine-Afrique doit être renforcé afin de maintenir la fleur de l’amitié Chine-Afrique en pleine floraison.

Davantage de projets “petits mais beaux” qui profitent aux moyens de subsistance des populations seront mis en place et la Chine accélérera la construction du siège des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, promouvra activement la coopération dans la production de vaccins, le secteur pharmaceutique et les soins de santé. Les deux parties renforceront également la coopération en matière d’infrastructures, d’investissements et de financement, intensifieront les échanges commerciaux et élargiront la coopération dans les secteurs émergents tels que le développement vert et l’économie numérique.

Je suis fermement convaincu qu’avec de tels efforts, nous serons en mesure d’ouvrir un avenir plus radieux aux relations sino-africaines, d’apporter davantage de bénéfices aux peuples chinois et africain et d’injecter un fort élan dans le développement d’un nouveau type de relations internationales et la construction d’une communauté avec un avenir partagé pour l’humanité.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *